Comment choisir son coach ?

Le métier de coach n’est pas réglementé et peut donc être exercé par qui s’en sent capable, même si des structures d’homologation se mettent en place progressivement.

Quelques questions permettent de mesurer le degré de fiabilité et de sérieux d’un coach œuvrant dans la sphère professionnelle ; elles ont trait à :

  • son expérience et ses responsabilités professionnelles précédentes, qui doivent lui permettre de comprendre les problématiques et enjeux du monde de l’entreprise et des relations qui s’y nouent,
  • sa formation en tant que coach (formation au coaching, formations à certaines pratiques et méthodes d’accompagnement),
  • son travail sur lui et son lieu de supervision, qui sont gages d’une gestion de la relation d’aide en conscience et avec recul.

Ces questions ayant été abordées, le choix du coach dépend évidemment de façon primordiale de la relation qui peut être construite entre lui et le coaché, le « feeling » de ce dernier à cet égard étant dès lors essentiel.